Soutenance de thèse de Guillaume Paysant, membre du Rés-EAUx ! Le 8 novembre 2019 à 14h, Agrocampus Ouest – Angers.

with Pas de commentaire

Notre membre, Guillaume Paysant, soutiendra thèse de géographie intitulée :

« Approche géographique des trajectoires paysagères des hydrosystèmes secondaires de l’ouest de la France – Etudes de l’Aubance et du Couasnon en contexte ligérien. » 

Elle sera soutenue publiquement le vendredi 8 novembre 2019 à 14h à Agrocampus Ouest – Angers (2 rue André le Notre 49000 Angers) dans l’amphi E et sera suivie du traditionnel pot auquel vous êtes également chaleureusement conviés.

Le jury est composé des membres suivants : 

Anne HONEGGER, Directrice de recherche CNRS, ENS Lyon, UMR 5600 EVS – Rapporteure

Laurent LESPEZ, Professeur des universités, Université Paris-Est Créteil Val de Marne, UMR 8591 LGP – Rapporteur

Emmanuèle GAUTIER, Professeure des universités, Université Paris 1, UMR 8591 LGP

Anne-Julia ROLLET, Maitre de conférences, Université Rennes 2, UMR 6554 LETG

David SHEEREN, Maitre de conférences, INP ENSAT, UMR DYNAFOR

Nathalie CARCAUD, Professeure des universités, Agrocampus Ouest – Angers, UMR 6590 ESO – Directrice de thèse

Sébastien CAILLAULT, Maitre de conférences,  Agrocampus Ouest – Angers, UMR 6590 ESO – Co-encadrant

Résumé de la thèse :

En France, de fortes transformations paysagères ont eu lieu ces 70 dernières années, en lien avec les politiques de développement de l’économie et de modernisation de l’agriculture d’après la Seconde Guerre Mondiale. Celles-ci ont eu des impacts conséquents sur le paysage des hydrosystèmes secondaires, espaces « ordinaires » dans l’ouest de la France. La prise en compte de l’environnement dans les politiques actuelles engendre des projets dont les modèles sont souvent antagonistes aux transformations liées au développement de l’agriculture de la seconde moitié du XXe siècle. Les hydrosystèmes secondaires se trouvent alors l’objet de fortes mutations sur un intervalle de temps relativement faible et au centre de conflits impliquant des usages et des perceptions des rivières différents et pas toujours compatibles. A travers l’étude de leurs trajectoires paysagères, nous avons exploré les impacts des évolutions des usages et des dernières politiques d’aménagement du territoire sur les hydrosystèmes secondaires. La géomorphologie, les initiatives des agriculteurs ou encore les zonages de protection du patrimoine naturel et culturel font partie des facteurs impliqués dans les trajectoires paysagères, et ce à différentes échelles. En mettant en exergue les conditions de production des paysages actuels et les facteurs impliqués, en insistant sur le poids des contextes locaux, nous espérons apporter une nouvelle connaissance géo-historique pouvant éclairer les projets d’aménagement futur.

Si vous souhaitez assister à la soutenance et pour des aspects pratiques, prévenir de votre venue par retour de mail à guillaume.paysant [at] agrocampus‐ouest.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protection contre les spambots * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.