Conférence avec Valérie Cabanes et les Gardiens du fleuve Atrato, 16 octobre 2019

with Pas de commentaire
En 2016, la Cour Constitutionnelle Colombienne reconnaissait le fleuve Atrato comme une entité juridique avec des droits environnementaux qui doivent être protégés, ainsi que l’interdépendance entre l’environnement et les communautés de l’Atrato. La Cour a ainsi reconnu les 4 responsables communautaires et le ministre de l’environnement colombien comme « Gardiens de l’Atrato ».

*La reconnaissance de droits à la nature, comme extension des droits humains, et facteur de paix ?* Exceptionnellement, les “Gardiens de l’Atrato”, un des premiers fleuves dont la personnalité juridique a été reconnue, seront présent-es à Paris le mercredi 16 octobre pour faire connaître leur combat devant la Cour Constitutionnelle Colombienne, qui prend place dans le cadre de la mise en œuvre du processus de paix dans le Choco.

Venez échanger sur les enjeux de cette reconnaissance inédite avec celles et ceux qui l’ont portée comme outil de préservation du fleuve, de la biodiversité, de leurs droits et de la paix lors de cette rencontre exceptionnelle !
 
Les droits de la Nature sont à l’honneur du programme de l’Université Populaire de l’Eau Bien Commun pour le premier trimestre de 2019/2020, et cet évenement permet une mise en bouche du sujet. 
 
Rendez-vous le mercredi 16 octobre à partir de 18:30 au Théâtre Dunois, 7 Rue Louise Weiss, 75013 Paris.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protection contre les spambots * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.