Compte-rendu – Apér-EAU du mardi 21 février – Des canaux et des hommes

Compte-rendu – Apér-EAU du mardi 21 février – Des canaux et des hommes

with Pas de commentaire

Le mardi 21 février, les amis du Rés-EAUx se sont réunis à la péniche Antipode pour visionner le documentaire « Des canaux et des hommes » et échanger avec les deux réalisateurs : Salvo Manzone et Francesca Cominelli.

Le film, qui peut être regardé en ligne, a été réalisé dans le Briançonnais dans le cadre de l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France pour l’UNESCO. Il met à l’honneur les canaux d’irrigation gravitaires entretenus depuis le Moyen-Age dans cette zone des « Alpes sèches ».

Les réalisateurs ont suivi les principaux acteurs de cette protection patrimoniale, les membres d’une « ASA » (Association Syndicale Autorisée) dans leurs activités. Il y a une dizaine d’ASA dans le Briançonnais (aussi bien en milieu rural que dans la ville de Briançon).

Les canaux sont aujourd’hui surtout utilisés pour l’irrigation de petits potagers privés ou pour l’alimentation de mini-centrales hydroélectriques. Lorsqu’un canal passe sur la propriété d’un individu, celui-ci devient membre d’une ASA afin que soit assuré son entretien (des cotisations annuelles sont versées à l’association à cet effet). Les ASA ne s’occupent que des canaux à ciel ouvert en pleine terre, de façon collective (via des corvées). Si une personne « embuse » (enterre) le canal, lui revient alors la charge d’en assurer l’entretien. Parfois, ce sont les ASA elles-mêmes qui « embusent » les canaux, comme ceux près du barrage construit au début des années 1960 qui a rendu l’eau trop « claire » (dépourvue de sédiments) ou bien dans le cas de la proximité d’une décharge qui pourrait constituer une menace sanitaire.

Selon les réalisateurs, ce patrimoine est peut-être en danger, avec la déprise agricole dans la région qui diminue leur intérêt économique, mais il existe toujours un intérêt très vif dans la population locale pour leur maintien. Au-delà de l’attachement patrimonial, les canaux remplissent plusieurs fonctions écologiques : les canaux permettent l’infiltration des eaux de ruissellement vers les nappes phréatiques. En été, dans cette région qui peut être très sèche et chaude, les canaux permettent de maintenir un paysage plus verdoyant et ainsi d’atténuer les fortes températures.

 

 

 

 

 

Répondre

Protection contre les spambots * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.