Formation antérieure :
Ingénieur agronome spécialisée en développement économique et social. Lauréate de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II de Rabat, Maroc.

Recherche en cours (2015-2019) : Thèse de doctorat en géographie humaine préparée à l’université Paris Nanterre et à l’université Fribourg en Suisse.

Titre de la thèse : Surexploitation des eaux souterraines et processus de construction des inégalités. Cas de la plaine du Saïss au Maroc.

Directeur de thèse : Pr David Blanchon et Pr Olivier Graefe.

Résumé
Depuis cinquante ans, l’irrigation par les eaux souterraines connait un développement phénoménal mondial. Ce développement devint important au Maroc à partir des années 1980 et permit la mise en place d’une économie basée sur ces ressources en eau. C’est ce qui est communément appelé aujourd’hui « groundwater economy » (GWE).

Cette évolution est généralement qualifiée de silencieuse et d’invisible : silencieuse parce qu’il s’agit d’une forte dynamique qui a évolué de façon, informelle, individuelle et en marge des politiques publiques ; invisible dans la mesure où les agriculteurs ne perçoivent pas les effets et impacts de leur pompage sur les nappes et ne se représentent pas la finitude de la ressource.

Aujourd’hui, malgré les nombreuses opportunités permises aux agriculteurs grâce à l’irrigation par les eaux souterraines dans les régions arides et semi-arides, la sonnette d’alarme est tirée quant à la durabilité de cette ressource. Face à une surexploitation massive de plus en plus généralisée, plusieurs chercheurs prévoient, en l’absence de politiques spécifiques mettant en place des mécanismes de gestion efficaces et adéquats, l’effondrement des systèmes basés sur l’économie des eaux souterraines et l’exclusion d’une partie de la population rurale devenue fortement dépendante vis-à-vis de cette ressource.

L’objectif principal de cette thèse serait d’étudier la construction des inégalités d’accès aux différentes ressources de production et en particulier la terre et l’eau, inégalités qui se sont creusées en relation avec la dynamique engendrée par la GWE, dans un contexte de surexploitation des ressources en eaux souterraines. Son originalité réside dans l’étude d’un modèle de développement qui diffère des modèles décrits dans la littérature, plus complexe, ne conduisant pas inéluctablement à l’exclusion sociale, mais plutôt à la coexistence de différentes stratégies d’exploitation.

Cette recherche devrait donc permettre de répondre à trois principales questions :

  • Comment se construisent ces inégalités liées à l’accès aux ressources foncières et aux ressources en eaux souterraines dans le temps et dans l’espace ?
  • Quels sont les impacts de ces inégalités sur la dynamique future de la groundwater economy et sur l’évolution du territoire de façon plus générale ?
  • Quels sont les leviers en termes de gouvernance qui pourraient limiter ces inégalités et permettre d’aller vers un système plus équitable ?

Mots clés : Irrigation ; Eaux souterraines ; Groundwater Economy ; Surexploitation ; Agriculture ; Inégalités ; Justice spatiale et environnementale; Saïss ; Maroc

Principales activités :

Enseignements 

-2016 (Septembre à Décembre) « Introduction à l’approche géographique des questions environnementales » : Enseignante chargée de travaux dirigés en Licence L1 « Géographie » et L1 « Histoire ». Cours coordonné par Mme Marie-Anne Germaine et Mme Elise Temple-Boyer. Université Paris Nanterre.

-2016 (Septembre à Décembre) « Sociétés et territoires » : Enseignante chargée de travaux dirigés en Licence L1 « Sociologie ». Cours coordonné par Pr Henri Desbois. Université Paris Nanterre.

-2016, 2015 (Novembre) « Agriculture, eau et environnement » : Intervention en Master M2 « Gestion de l’Eau et Développement Local » (GEDELO), cours coordonné par Mme Elise Temple-Boyer, Université Paris Nanterre.

-2015 (Mars) « Politiques agricoles au Maroc » : Intervention sur la fiscalité agricole en 3ème année cycle ingénieur en agro-économie (IDES), cours coordonné par Pr Najib Akesbi, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat – Maroc.

Communications 

-2016 (Avril)- « La Ground Water Economy, une dynamique sous le poids de narratives. Perception des agriculteurs de la plaine du Saïss ». Conférence Groupe des Petites Paysanneries (GPP). Université Paris Nanterre.

-2015 (Octobre)- « L’irrigation par les eaux souterraines, opportunité ou source de vulnérabilités ? Perception des agriculteurs d’El Hajeb, plaine du Saïss ». Conférence ICID 2015. Atelier ARENA Groundwater Economy, Montpellier.

-2014 (Décembre)- « L’agdal des arganeraies, cas de la commune d’Immouzzer au Maroc ». 2ème édition du congrès international de l’arganier à Agadir, Maroc.

Publications 

-2017- Messaoudi I., Lejars C., Blanchon D., Graefe O., Ducourtieux O., Temple-Boyer E. « La Ground Water Economy, une dynamique sous le poids de narratives » Cahiers de l’agriculture (en cours).

-2017- Messaoudi I. « La refiscalisation du secteur agricole au Maroc, illusion ou réalité ? » Critique Economique (article en cours de publication – prévu pour le numéro Mars-Avril 2017).

-2016- Messaoudi I. et Akesbi N. « La refiscalisation du secteur agricole au Maroc. Quand la montagne accouche d’une souris » MEDIT (article soumis et accepté).

Organisation d’événements scientifiques 

-2017 (Décembre) : Comité d’organisation de la 3ème édition des Doctoriales de l’Eau à l’Université de Paris Nanterre.

-2017 (Avril) : Comité d’organisation de la rencontre inaugurale « Groupe des Petites Paysanneries Maghreb » (GPP Maghreb). « Composition, recomposition, décomposition de l’espace agraire et des paysanneries au Maghreb pendant et à l’issue de l’entreprise coloniale: faits et effets », Université des sciences économiques et juridiques, Rabat – Maroc.

-2016 (Juillet) : Comité d’organisation de la conférence « L’accès à l’eau en Afrique », du 04 au 06 juillet à l’Université Paris Nanterre.

-2013 (Mai) : Organisatrice de la conférence « Sécurité alimentaire au Maroc : Etat des lieux et perspectives » animée par Pr Najib Akesbi, Amphi Paul Pascon, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Rabat.

  • Discipline Géographie, Agronomie
  • Statut Doctorante
  • Institution Université Paris Nanterre et Université de Fribourg / Laboratoire Mosaïques / UMR 7218 LAVUE
  • Contact ime.messaoudi(at)gmail.com / i.messaoudi(at)u-paris10.fr