Recherche

Ingénieur de recherche (2018-2020)

« CONtinuite écologique de la Seine et interêt des ACteurs pour sa REstauration (CONSACRE) »

Résumé : Au regard de la baisse de la diversité et des effectifs des poissons présents sur l’axe Seine depuis plus d’une centaine d’année, les efforts d’amélioration d’ores-et-déjà entrepris  commencent à porter leurs fruits pour certaines espèces. Le projet CONSACRE a pour ambition l’analyse de la continuité écologique piscicole de l’ensemble de l’axe Seine, afin de dégager des pistes d’actions, qui permettraient de renforcer ces signes d’amélioration. Ces pistes concernent d’une part les possibilités d’aménagements pour la préservation et la restauration des milieux naturels, et d’autre part l’amélioration de l’association des différents publics impliqués dans cette problématique.

 

Post-doctorat (2015-2017)

« Cartographie collaborative, expertise citoyenne : territoires de l’eau et territoires de compétences politiques en Ile-de-France »

Résumé : Cette étude, de type recherche-action, a pour objectif le recensement et l’analyse des attentes diverses des consommateurs et parties prenantes ainsi que la réalisation d’un travail de cartographie collaborative avec les associations œuvrant dans le domaine de l’eau. Il me faut ainsi construire une réflexion autour des notions de participation et de citoyenneté au travers de l’usage d’outils et de méthodes cartographiques multiples. Les terrains de recherche se situent à la fois à l’échelle régionale, l’Île-de-France, notamment par l’identification des services de gestion de l’eau potable, et à l’échelle locale, en Seine-et-Marne et dans l’Essonne, sur les problèmes de pollution et la question de l’usage privé des réserves d’eaux souterraines.

 

Thèse de doctorat (2015)

« Les Territoires-temps des communautés de pêcheurs bozo et somono sur le Niger supérieur (Mali, Guinée) »

Résumé  : Les caractéristiques d’un espace, ses potentiels et ses contraintes varient selon les sociétés qui l’habitent ou le parcourent. L’appréhension d’un « territoire » − au sens d’espace approprié à une activité donnée et chargé d’identité − exige de préciser le rapport complexe des groupes sociaux au temps, qui est une donnée aussi peu homogène que l’espace auquel il se rapporte. On n’évoque pas là un temps uniquement historique ou calendaire, mais un temps que l’on pourrait qualifier de géographique tant il contribue à caractériser le territoire auquel il s’attache : d’où la notion proposée de « territoire-temps ».

L’objectif est de considérer le rapport entre Temps et Territoire à partir de l’activité de pêche des communautés somono et bozo sur la partie encore peu étudiée du Niger supérieur. Le terrain de 600 kilomètres s’étend du village de Baro situé sur le Niandan en Guinée et lieu d’une pêche exceptionnelle en mare à la ville de Ségou au Mali, à l’entrée du delta intérieur. Dans des contextes à la fois ruraux mais aussi urbains − principalement celui de Bamako − cette recherche met à jour l’existence de maîtrises d’eau fluviales et lacustres qui instaurent des formes spécifiques d’organisation de pêches, collectives et individuelles.

Quatre composantes principales, variables et croisées, sont à distinguer : l’inscription spatiale, les pratiques et techniques de pêche, les systèmes d’autorités et enfin les relations au symbolique et au religieux. Servant d’échelles réciproques de mesure et de construction du temps et de l’espace, elles sont constitutives d’une série de « territoires-temps » à l’échelle du Niger supérieur.

 

Enseignement

– 2018-2019 : Vacataire – Université Paris Nanterre
– 2017-2018 : ATER – Université Paris Nanterre
– 2011-2012 / 2016-2017 : Vacataire de recherche – Université Paris Nanterre.
– 2010-2016 : Intervention – Master recherche Université Paris Nanterre / Académie de Versailles. Formation enseignants d’histoire-géographie / Université Paris-Est-Écoles des Ponts ParisTech / Université Julius Nyerere (Guinée) / École supérieur d’Ingénierie, d’Architecture et d’Urbanisme (Mali)

 

Publications principales

 

Communications

  • 2018 : – Gouvernance et relations de pouvoirs sur les territoires aquatiques des sociétés de pêcheurs du fleuve Niger au Mali et en Guinée, Gestion intégrée des eaux : enjeux entre société et nature, UNIL,. 6-7 décembre, Lausanne, Suisse

 – Une revue scientifique pédagogique ? La démarche « hybride » de Feuilles de Géographie, Forum des revues francophones de géographie et ouvertes à la géographie/aux géographes,  MESHS, 22 novembre, Lille, France

  • 2017 : – Cartographie des cours d’eau sur le bassin-versant de la Beuvronne (Seine et Marne) : Participation, jeux d’acteurs, et enjeux territoriaux, Journées d’études Les cartes de l’action publique : réformes, légitimations, conflits, CNRS, 5-6 avril, Paris, France
  • 2016 : – Synchronisation sociale et environnementale des sociétés de pêcheurs sur le Niger supérieur : construction, adaptation et expression des pouvoirs, 4e Rencontres des études africaines en France (REAF), 5-7 juillet 2016, Paris, France

Le Niger supérieur en tant qu’hydro-palimpseste : héritage et actualisation des «territoires-temps» des communautés somono dans la région du Manden autour de pratiques collectives de pêches, 23rd Biennal meeting of the Society of Africanist Archaeologists (SAFA), 26 juin-2 juillet, Toulouse, France.

  • 2014 : – Le rôle de la photographie de terrain, exposition « Phot’EAUX : le cycle hydrosocial », Agora de Nanterre, 6 mai, Nanterre, France.

  – L’eau en photos, émission radio Agora, 30 avril, Nanterre, France

  • 2013 : – Les territoires-temps des communautés de pêcheurs somono et bozo sur le Niger supérieur, Troisième Journées des doctorants du LAVUE, École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris Val de Seine, 5-6 février, Paris, France
  • 2012 : – L’intérêt d’un regard géographique sur les espaces aquatiques et leurs constructions sociales, Journée d’études « L’eau : nature, culture et pouvoir », Université Paris 8 Saint Denis, 7-8 juin, Saint-Denis, France.

 – La pêche urbaine à Bamako : terrain et résultats,  Journée d’études « Dynamiques agricoles et alimentaires dans les villes et leurs périphéries », Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 23 janvier, Nanterre, France.

  • 2011 : – Quand le Territoire-Temps se jette à l’eau (du fleuve Niger), Colloque international : 13ème journée de géographie tropicales. Territorialités rurales des Suds en question, Université Toulouse 2 Le Mirail, 16-19 mars, Toulouse, France.

– Territoires, autorités et contraintes sur le Niger supérieur ; le cas des pêcheries somono de Kangaba, Colloque international : Patrimoines fluviaux et territoires. Connaissance, partage et mise en valeur, Université Gaston Berger, 3-5 mars, St-Louis, Sénégal.

  • 2010 : – La pêche urbaine dans le district de Bamako, contextualisation, caractérisation, contraintes », Atelier de concertation sur la pêche urbaine dans le district de Bamako, Gouvernorat du district de Bamako, 26 avril, Bamako, Mali.
  • 2009 : – Quelles sont les relations entre les différentes techniques de pêche (collective et individuelle) et les formes de construction territoriale et sociale sur le Niger supérieur ?, Doctoriales de l’UMR G-EAU, Maison de l’EAU, 15-16 décembre, Montpellier, France.
  • 2008 : – Territorialité et temporalité de espaces en eau sur le Niger supérieur, Doctoriales de l’UMR G-EAU, Maison de l’EAU, 16-17 décembre, Montpellier, France.

 

Valorisation de la recherche et activités éditoriales

Cofondateur et membre du Réseau d’Études en Sciences Sociales sur l’Eau (Rés-EAUx)
Membre de l’équipe éditoriale de la revue Feuilles de Géographie

    – Création et co-organisation des « Palabres scientifiques sous la paillote de l’IRD », centre IRD de Bamako, http://www.palabres-mali.ird.fr

 

Publications sur le blog du rés-EAU P10

Émission radio: L’eau en photos, radio Agora.
Carte postale : Une pêche collective féminine sur le fleuve Niger en Guinée : le cômondia ou le diaramba
Billet : L’eau doit se boire dans tous les gosiers, et être entendue dans toutes les langues!

  • Discipline Géographe
  • Statut Post-doctorant / Ingénieur de recherche
  • Institution Laboratoire Mosaïques Université Paris Nanterre
  • Contact kevindlc[at]hotmail.fr