Séminaire : « L’hydropolitique du Nil, ou la fin d’une domination égyptienne », Habib Ayeb, 23 octobre 2014

with Pas de commentaire

Dans le cadre du nouveau Master GEDELO et du séminaire Hydrosystèmes et hydropolitiques, Habib Ayeb, maître de conférence HDR à l’université Paris 8, interviendra le 23 octobre 2014 sur le sujet suivant :

L’Hydropolitique du Nil, ou la fin d’une domination égyptienne

à 15h30
Université Paris Ouest Nanterre
bâtiment D, salle 309

Résumé :
Pendant presque deux siècles, l’Egypte a profité d’une domination sans partage sur le Nil et sur la gestion de sa crue. S’appuyant sur une présence directe au Soudan, dans le cadre du condominium anglo-égyptien (1899-1956), et sur un ensemble de « traités » signés avec les pays riverains du fleuve (Ethiopie, Ouganda et Soudan), le Caire a réussi à empêcher toutes constructions d’envergue sur le Nil (barrages, canaux…) et à gérer unilatéralement sa crue, notamment par de nombreux ouvrages hydrauliques construits au Soudan et en Egypte. Politiquement, le Caire a toujours nié les « droits » des Etats du bassin et ignoré, non sans mépris, les revendications, souvent légitimes, des autres pays riverains.

Il a fallu attendre le milieu des années 2000 pour voir l’Egypte subir le premier revers hydropolitique infligé par l’Ethiopie et ses alliés du Sud du Bassin décidés à mettre fin à la domination égyptienne (nouvel accord sur les modalités de partage et de gestion des eaux du Nil, le lancement du processus de l’indépendance du Sud Soudan…). Le dernier acte de cette « rébellion » a été la décision de l’Ethiopie de construire un grand barrage hydroélectrique sur le Nil Bleu « barrage Ennahdha (renaissance). Engluée dans une double crise politique et économique aggravée par une perte d’influence géopolitique, le Caire n’a pu que constater que le temps de l’impérialisme hydropolitique est désormais terminé.

La communication tentera d’exposer et d’analyser les diverses processus qui ont abouti à retirer à l’Egypte un « droit de Véto » qu’elle croyait irréversible.

Nil hydropolitique réseau P10

Répondre

Protection contre les spambots * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.