Offre de thèse : « Contaminants émergents et qualité de l’eau potable : la territorialisation d’une question environnementale globale »

with Pas de commentaire

Le Rés-EAUx, association de jeunes chercheur.e.s en sciences sociales sur l’eau, déclare son opposition au projet gouvernemental de réforme des retraites et à celui de l’enseignement supérieur et de la recherche via la Loi Pluriannuelle de Programmation de la Recherche (LPPR), qui participent à la destruction du service public et à la remise en cause de la protection sociale. Le Rés-EAUx s’associe ainsi à la mobilisation des revues, universités, laboratoires et autres collectifs de l’ESR contre ces projets de réformes gouvernementaux.

Le laboratoire Passages (UMR 5319) et l’Université de Pau et des pays de l’Adour ont le plaisir de proposer une offre de thèse sur le sujet suivant : « Contaminants émergents et qualité de l’eau potable : la territorialisation d’une question environnementale globale » .

Les dossiers sont à adresser à Sylvie CLARIMONT (sylvie.clarimont@univ-pau.fr) et Marion CHARBONNEAU (marion.charbonneau@univ-pau.fr)  avant le 8 mars 2020.

Les candidat(e)s pré-sélectionné(e)s seront invité(e)s à un entretien entre le 16 et le 20 mars 2020.

Date du recrutement : mai 2020

 

Offre de thèse_Contaminants émergents et qualité de l’eau potable la territorialisation d’une question environnementale globale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Protection contre les spambots * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.